Pages

jeudi 9 mai 2013

suite des t-shirts et jardin

Les journées chômées aidant, j'ai plein de temps pour expérimenter, jardiner, etc... C'est un avant-goût de la retraite peut-être ?
Les t-shirts du week-end dernier ont été rincés, lavés et séchés. Le couleurs sont quand même un peu flashy. Comme j'essaie d'aller au bout de mon expérimentation, j'ai rajouté des "sérigraphies". Ce n'est pas une réussite à 100 % (je suis exigeante), mais quand même ça donne un petit plus.


J'ai utilisé des pochoirs très fins sous mon écran de sérigraphie. Le soleil est l'emblème de la famille possédant le château de Cheverny que nous avons visité lors de notre semaine de rando dans le Cher, je l'ai découpé dans une simple feuille de papier. L'autre motif est un pochoir acheté mais en plastique très fin. Les 2 fonctionnent très bien et le papier est même réutilisable car une fois enduit de peinture, il est bien plus résistant.
J'ai fait quelques bavures, dues au fait que je n'ai pas toujours bien repositionné les pochoirs à chaque tirage. Je n'ai qu'un motif  "soleil" et c'est bien assez, la découpe a été laborieuse. Le pochoir du commerce comporte plusieurs motifs et il fallait faire très attention de bien cacher les motifs non utilisés (ce que je n'ai pas bien fait...)
Voici un détail : l'effet de bord doré n'est pas volontaire, je crois que j'avais utilisé de la peinture dorée avant de mettre la peinture verte qui a également des paillettes, et celles-ci se sont agglutinées sur les bords. C'est un hasard heureux !
Pour terminer quelques photos du jardin : enfin le muguet est fleuri ! Il était temps ! J'habite quand même dans la région qui en produit le plus !!! J'en ai du blanc et du mauve.

Et voici mes plants de pastel en pleine floraison. Je ne pensais pas que cela deviendrait si grand : environ 1m60. L'an dernier c'était de la dimension d'une bonne salade, mais c'est une plante bisannuelle donc elle fleurit cette année pour la première fois. J'ai déjà enlevé une partie des fleurs, j'ai peur d'avoir un jardin envahi l'an prochain. D'ailleurs cette année j'ai arraché des dizaines de plants de gaude qui repoussaient un peu partout. Je vais donc pouvoir produire mes teintures bleues et jaunes en provenance du jardin.

3 commentaires:

  1. Je ne sais pas si le Pastel accepterait de fleurir en bord de mer ? Les Côtes d'Armor sont-elles assez chaudes pour cette plante ? J'ai trouvé de la gaude sauvage en bordure du port mais, le pastel, je n'en ai jamais vu en vrai. Pas facile à identifier donc. Pousse-t-il à l'état sauvage, lui aussi ?

    J'admire l'énergie que tu as mise, sur tes jours de congé, pour réaliser tes teintures et tes peintures. C'est superbe, même avec les petits défauts que tu signales.

    Pour autant, cela ne ressemble pas du tout à la retraite. Sache que quand on travaille, on évite de s'engager dans trop de choses à la fois car notre emploi du temps ne le permet pas. Quand on est à la retraite, on prend tout et on ne fait pas face. D'abord, plus âgée, tu es moins rapide. Quand tu ne travailles plus, tu n'es plus aussi speed ni aussi réactive et, te sachant "disponible", plein de personnes t'appellent, passent te voir, t'invitent, se font inviter... Bref, tu n'as plus le temps de rien et tu es débordée en permanence... J'en faisais bien plus du temps où je travaillais car j'employais mes jours libres plein pot !!! Seul vrai avantage : pouvoir remettre au lendemain et dormir tranquille quand même .... Mais en contrepartie, il ne faut pas perdre de vue que tu vieillis aussi... Tant que tu travailles, c'est plutôt bon signe : tu es jeune !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Bonjour,, je viens de recevoir votre ATC suite à l'échange organisé par Emma, je tenais à vous dire qu'elle me plait beaucoup et que je suis ravie d'avoir participer à cet échange! Continuez vos expériences tinctoriales, elles ont l'air passionnantes!
    Amicalement.
    Chriscesar

    RépondreSupprimer