Pages

mardi 15 septembre 2020

Toujours un peu flemmarde...

La chaleur un peu inhabituelle en cette saison, ne favorise pas ma créativité.

J'ai quand même mis à jour mon quilt météo, à fin août :

 


Le rouge est mis, il a fait chaud ce mois d'août !

Depuis le dernier post, j'ai reçu la revue de France Patchwork !  A moi les bonnes idées !

Comme ma créativité est plutôt en panne, je me suis inspirée d'un modèle qui n'en est pas un d'ailleurs. Il s'agit à l'origine d'une idée pour Noël que j'ai quelque peu détournée. J'aimais bien l'idée du fond improvisé, fait de bandes. Comme c'est bientôt l'automne, je me suis laissée aller aux feuilles qui tourbillonnent.



Bon, ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle, mais c'était sympa à faire... avec du piqué libre !

J'ai également constaté une petite anomalie au jardin...

 
Cette fleur fait partie de ce dahlia :

Je l'avais acheté parce que j'aimais bien le côté bicolore, la légère touche de rouge sur le jaune. Mais je suppose que c'est un hybride et qu'au bout d'un certain temps, l'une des deux couleurs peut prendre le dessus. Je verrai bien, pour l'instant je n'ai pas vu d'autre fleur tendant vers le monochrome.




vendredi 4 septembre 2020

C'est la rentrée !

Les vacances ont été un peu hachées, du coup pas beaucoup de "travail"...

J'ai été opérée de la cataracte en juillet (les 2 yeux à 15 jours d'intervalle) mais j'ai quand même pu coudre un peu, même avec un seul oeil, mais pas trop de patch. J'ai fait du recyclage de draps en lin !

 
Une tunique avec des impressions faites avec un pochoir maison et du "color-catch", puis teinture procion. Au moins le beau temps a servi à ça.


 
Puis un tablier, plutôt sympa et facile à faire. Il va me servir quand je vais faire des teintures, peintures, etc... Ce sera toujours mieux que de mettre des cochonneries sur mes vêtements (je suis une spécialiste... j'ai ruiné un certain nombre de t-shirts avec de la peinture, de la javel, etc.)

 
Pendant le mois de juillet, nous avons eu quelques beaux orages, et des champignons ont poussé entre les lattes de ma terrasse en bois. Je ne sais pas ce que c'est, mais je les ai trouvés très décoratifs. Ce n'est peut-être pas très bon pour la terrasse, mais la partie située sous le photinia est ombragée, et l'arbuste en question produit beaucoup de cochonneries qui s'accumulent entre les lattes.

 
Pour terminer le mois d'août, un petit week-end de rando près de Cancale. Nous avons eu la chance d'apercevoir ce 3-mats. Il était quand même un peu loin, d'où la qualité pas fameuse de la photo. Nous l'avons vu avec toutes ses voiles dehors, mais d'encore plus loin.



 

lundi 29 juin 2020

un petit dernier avant les vacances

J'ai terminé mon coussin après la journée européenne du patchwork. Je trouve qu'il sied tout à fait bien à mon canapé !


J'ai eu une grosse envie de piqué libre, aussi. J'ai utilisé les chutes d'un précédent ouvrage ( ici)
J'ai posé les chutes sur un tissu de fond dans les bleus, il ne se verra pas beaucoup, mais transparaît par-ci par-là.



Une fois toutes les chutes placées, j'ai recouvert d'un morceau d'organza  dans les teintes de vert, et j'ai commencé à fixer le tout avec quelques lignes. L'inconvénient de l'organza, c'est que ça brille...


Après beaucoup de piqué libre (je me suis bien lâchée !!), voilà un petit tableau. Je l'ai monté sur un petit chassis 20x20cm  que j'avais par là, selon une méthode expliquée par Cindy Grisdela

Ce ne sera pas l'oeuvre du siècle, mais le montage d'un petit art-quilt de cette façon donne un joli rendu.
Et un petit détail:


Et encore une petite image de mon tournesol. Il ne tourne toujours pas, mais j'ai trouvé l'explication : le tournesol ne tourne plus quand les graines se forment... En fait c'est vrai qu'il suivait le soleil avant de s'épanouir complètement. En regardant le détail du coeur, je vois que je ne l'avais pas si mal rendu dans le tournesol du confinement. Je le mets en très grand, même si ça déborde un peu, j'adore les photos de détails...




lundi 22 juin 2020

ralentissement de l'activité patchwork

Je suis partie quelques jours pour changer d'air, mais le soleil n'était pas au rendez-vous... Du coup, peu de patch !
Nous avons tenu une journée européenne adaptée aux circonstances dans le marais de Goulaine. C'est un lieu très intéressant, d'autant plus que nous avons eu droit à une visite commentée avec un super-guide qui nous a expliqué le fonctionnement du marais, montré la faune et la flore.


En plus la météo a été clémente et nous avons pu profiter de jolis rayons de soleil.

Personnellement, je n'ai pas cousu un point ce jour-là, mais j'avais préparé un top qui deviendra un petit coussin en faisant des blocs dans le modèle proposé par France Patchwork.



 Et comme d'habitude, une petite image du jardin : mon tournesol (je n'en ai qu'un seul) a accueilli un hôte qui a dû s'y plaire, puisqu'il était encore là le lendemain matin ! Je pense qu'il avait mangé trop de pollen, et avait du mal à digérer. Il a fini pas repartir.
En plus la photo me fait penser à  mon livre textile de la Covid-19.


Dans les semaines qui viennent, mon activité sera plus irrégulière, petites vacances à droite, à gauche, etc....

dimanche 7 juin 2020

moderne

Un peu de moderne pour changer. J'ai vu passer sur le net une video sur le bloc qui s'appelle en anglais "pretzel twist" (je ne sais pas comment ça s'appelle en français). C'est un bloc tout à fait classique qui forme des carrés entrelacés. Je l'ai un peu modifié pour l'adapter à mon goût. Pour une fois j'ai fait une maquette sur mon PC, et j'ai découpé les blocs de façon précise. Une fois tout monté, j'ai trouvé que le tissu teint, assemblé en grands morceaux pour tour du motif, n'était pas des plus heureux : les différences de teinte sautent aux yeux.
Les couleurs ne sont pas terribles, le drap de fond est blanc, normalement ! Il y avait beaucoup de luminosité sur le côté gauche de la photo.

J'ai décidé qu'il me fallait un quilting serré pour unifier le tout. J'ai utilisé un "walking foot" (pied randonneur ?? 😎) pour le fond, et du piqué libre pour les carrés entrelacés.



Sous un autre angle où la lumière montre mieux le quilting :


Et un détail :

C'était un exercice plutôt amusant, je reviendrai certainement à ce genre de motif, en changeant d'échelle par exemple pour faire un petit tableau, en ajoutant des ombres pour donner du relief, etc...

Encore une petite fleur du jardin, les premiers dahlias, un peu maigrichons, à cause de la sécheresse, je pense :


mardi 2 juin 2020

J'avais l'impression de ne pas avoir fait grand'chose cette semaine, mais quand je regarde mes photos, finalement ce n'est pas si mal.
D'abord, c'était la fin du mois, donc priorité au quilt meteo ! 
Et voilà 5 mois de faits, il faudra que je cogite un peu sur la façon de relier mes trimestres... Mais ça commence à mûrir.

Il a fait chaud et ensoleillé, donc je commence à avoir pas mal de tons dans les rouges.

Ensuite, maintenant que j'ai récupéré ma grande machine à coudre, j'ai fini le patch que j'avais destiné au concours France Patchwork : complètement crazy. Comme la machine a commencé à débloquer pendant le piqué libre, j'ai eu des fils cassés, des points sautées, des fouillis de fils au dos, etc.... donc, je ne peux pas le présenter au concours. Et puis de toute façon, il ne me paît pas tant que ça.


C'est de l'improvisation faite pratiquement qu'avec des chutes. Et puis en plus, je trouve que le quilting ne ressort pas assez, il faut mettre le nez dessus.


Du coup, j'ai mis aussi une bordure tout machine, et sur un site (je ne sais plus lequel), j'ai trouvé une astuce pour éviter que la bordure, longue et étroite, ne se prenne dans les pieds, ou les roulettes de ma chaise. C'est super pratique et je n'y avais jamais pensé :


La bordure est déjà pliée en deux, il n'y a plus qu'à coudre !

Lors d'une autre balade sur le net j'ai (re)trouvé le blog de Frieda Anderson, avec des tutos très intéressants, dont un sur la teinture dégradée. J'ai fait un petit essai, profitant du beau temps dans le jardin.



Pour faire tremper les tissus en partie, j'avais fait toute une installation avec des fauteuils et une petite table de jardin.
Bon le résultat n'est pas vraiement concluant, il va falloir que je refasse un essai. Frieda fait de super tissus, qu'elle vend d'ailleurs.



Pas assez de couleur, je pense que mon bleu était trop fort, et le jaune et le rouge pas suffisamment. De plus, j'ai surtout été un peu impatiente et n'ai pas laissé tremper suffisamment dans chaque bain de teinture.
Mais ce que j'ai super bien réussi, c'est le petit chiffon anti-dégorgement que j'avais mis dans la machine à laver avec tous les tissus : c'est la plus belle pièce de la journée !!! en fait une des couleurs que j'aurais aimé obtenir...



 Et encore quelques fleurs du jardin, cette fois-ci le potager :

 

 Une fleur de potimarron, celle-ci a un bulbe à l'arrière, peut-être que j'en aurai un cette année.

 

 Et les premières framboises, je les trouve bien précoces.




mardi 26 mai 2020

leporello

Heureusement que les amies sont là pour pallier au manque de matériel... Merci Brigitte de m'avoir apporté de la cantonnière !
Du coup, j'ai pu terminer mon leporello. C'est loin d'être parfait, en ce qui concerne le montage, mais ma machine n'aime pas trop les sur-épaisseurs, surtout quand cela l'oblige à travailler avec le pied un peu de travers. Par contre, j'ai bien utilisé les différents points de broderie intégrés pour appliquer les différents petits tableaux de broderie. J'avais il y a déjà un moment suivi un cours video qui expliquait comment faire un cahier d'échantillonnage des points intégrés à la machine. très intéressant d'observer (et de noter) les différents réglages et les résultats correspondants. Du coup, je me reporte à mon cahier textile avec les points selon mes besoins.
Le leporello a donc 2 lectures, d'un côté le challenge France Patchwork et de l'autre les borderies de TextileArtist. Comme il y a moins de broderies que que de petits tableaux France Patchwork il a fallu rajouter le portrait selon Picasso, et c'est très bien ainsi.
J'avais déjà fait un leporello lors d'un stage avec Pascale Goldenberg, donc, j'ai un peu mieux anticipé les différents pliages : il y a une couverture pour les 2 côtés.

 Le côté challenge FP

Le côté broderie, qui se retrouve en déplié, avec les 2 couvertures.



 un détail de l'utilisation des points de broderie machine...


Pour terminer, la petite fleur du jardin de la semaine :