Pages

mercredi 17 octobre 2018

Réparation d'un oubli !

En revenant de Sainte Marie, j'avais publié un article en mentionnant notamment le concours Modern Quilt organisé par France Patchwork, mais j'avais complètement oublié de préciser que j'avais participé, été sélectionnée, et donc exposée ! Et en plus je n'avais même pas mis une photo de mon "oeuvre", intitulée "les couleurs de l'aube"...


Voici donc l'oubli réparé, et même en prime un petit détail du quilting :

Le fond est bien blanc, mais c'est très difficile à rendre en photo.

J'ai également terminé mon "Kandinsky", et il  trône fièrement sur mon mur :



Celui-ci a été très sympa à faire : le design était déjà fait, je n'ai eu qu'à me préoccuper des couleurs. En fait je n'avais pas d'idée préalable, si ce n'est que je ne voulais pas respecter les couleurs du tableau original et que je voyais bien une teinte de vert pâle sur le pourtour. Ensuite, j'ai coupé de façon improvisée dans les tissus que j'avais sous la main, sans mesurer trop précisément, pour reconstituer les différents blocs. Au fur et à mesure des tissus se sont rajoutés quand je manquais de ceux avec lesquels j'avais commencé. Sans trop me préoccuper des couleurs, je me suis attachée surtout à respecter (à peu près) les valeurs.
Tous les tissus sont bien sûr teints à la maison, et certains attendaient leur utilisation depuis plusieurs années !

mercredi 3 octobre 2018

expo chez Bohin

Sur le chemin du retour de Sainte Marie, je me suis arrêtée à l'usine Bohin où il y avait une expo de 120 oeuvres textiles américaines inspirées par l'oeuvre de Van Gogh. Je dois dire que ces artistes travaillent merveilleusement bien.



 Les tableaux textiles étaient présentés en hauteur, par 3. Du coup, ceux du haut étaient un peu difficiles à photographier.



 Sur la plupart des tableaux, il y avait une foule de détails... Je ne résiste pas au détail de piqué libre :



Détail de la moquette (ou du tapis, ou plutôt plancher, je ne sais pas) !! Mais c'est simple et ça rend super bien...



 Le tableau du milieu et le détail de l'étonnante construction (de loin l'illusion est parfaite) :







Pas de Van Gogh sans tournesols... et le détail :




Pas pu résister au paysage typique !!

samedi 22 septembre 2018

Sainte Marie 2018

Je reviens de Sainte Marie, éblouie par toutes ces merveilles ! Cette année, j'ai trouvé que le contemporain était à l'honneur, et j'ai adoré !


Mon premier coup de coeur : Dorte Jensen qui fait des portraits saisissants de réalité.


Quand on regarde en détail on se rend compte de la finesse du travail...








Fall for me d'Elizabeth Elliott.

Cette artiste exposait des patchs très géométriques, mais je pense personnellement utiliser l'improvisation pour essayer des choses comme ça. Ce sera très certainement moins structuré, mais tant pis.

Ab Ovo d'Eszter Bornemisza
Toujours intéressant le travail d'Eszter...

Lost in Navigation d'Erica Waaser
J'ai bien aimé le mouvement et le quilting !

Patte de tortue par Bev Rebelo (Zibabwe)

 Admirez le détail de la broderie machine...

Quelques photos du concours "Modern Quilt" organisé par France Patchwork :

Sophie Zaugg - 1er prix


Christine Mahé - 2ème prix

Noëlle Joannes - 3ème prix
Je pourrai continuer encore longtemps...

Sur le chemin du retour (enfin presque), je suis allée voir l'expo Van Gogh à l'usine Bohin : encore des merveilles... Donc, la suite au prochain numéro !!

mardi 4 septembre 2018

stage et autres nouveautés

Je viens de faire un stage extraordinaire avec Rayna Gillman ! Non seulement nous avons appris plein de nouvelles techniques, de façons de voir les assemblages, etc..., mais en plus j'ai rencontré de bien belles personnes. Il y a eu vraiment une ambiance formidable, faite de travail sérieux, de concentration, et de rigolades ! En dehors du travail (au minimum 8 heures par jour !!), nous étions reçues comme des reines dans nos chambres d'hôte. En résumé, je suis revenue emballée, et quelque peu ratatinée.
Tout tournait autour de l'improvisation textile, et Rayna nous a emmenées dans des sentiers où nous ne nous serions pas aventurées toutes seules.
Quelques petits travaux autour des rectangles :


Il fallait limiter le choix des couleurs. J'ai même fait le quilting, mais pas les finitions.


Encore un autre travail où j'ai choisi les rectangles comme base. Je vais en faire de petits tableaux encadrés, mais quand ....???

Nous sommes revenues avec une tonne de choses à terminer, je verrai ça à la fin du mois de septembre...

Avant de partir au stage, je m'étais promis de ne rien commencer de nouveau. Du coup, pour m'occuper, je suis allée faire un petit tour au Musée des Arts de Nantes. Et là... j'ai vu un patch !!! enfin, un tableau qui, pour moi, représentait un patch.


Il s'agit d'un tableau de Kandinsky : Compensation rose. Je suis restée scotchée devant, et en rentrant, je l'ai imprimé. J'ai essayé de faire des changements de couleurs, de le découper en carrés... mais rien ne fonctionnait comme je le voulais. Donc, j'ai attaqué direct, en construisant les blocs au fur et à mesure et en les adaptant quand nécessaire, et après quelques jours de boulot :






Le top est monté, je n'ai pas respecté les couleurs d'origine, j'ai fait avec ce que j'avais sous la main.
Maintenant, yapluka s'attaquer au quilting. Mais je verrai ça après Sainte Marie. Le tout fait quand même la taille respectable de 1m40 de haut sur 1m20... ça dépasse la taille de mon mur de composition.

mardi 14 août 2018

presque fin de vacances...

Les photos de vacances m'ont inspirée, pour une fois, en particulier un coucher de soleil dans les dunes, que j'ai voulu retranscrire en tissu. J'ai d'abord teint un tissu dans les couleurs que je voulais, puis je suis partie à l'aventure.
J'ai "dessiné" grossièrement en piqué libre les troncs d'arbre, puis j'ai sorti mes crayons aquarellables.



Je pense que cela facilite la visualisation des troncs, et en plus ça,couvre déjà un peu le fond...


Puis j'ai entamé le processus de piqué libre. Pour les troncs, j'ai utilisé un point zig-zag (oui, oui, en piqué libre). J'avais vu ce procédé chez Deborah Wirsu, mais je n'avais que peu essayé.
Au bout de quelques canettes, je le suis demandée dans quelle galère je m'étais fourrée !! C'est long... mais heureusement ma machine permet de travailler sans pédale, ce qui ne me fait qu'une chose à penser à la fois. J'ai remarqué que quand je fais des sessions de piqué libre un peu longues, je finis par lever le pied.

Après quelques heures, de nombreuses canettes et 2 aiguilles cassées, voilà le résultat (accroché au mur, avec manchon et étiquette, SVP !) :


L'ensemble mesure 42x38 cm. Je n'ose même pas imaginer le temps qu'il faut à certaines artistes qui font du grand format !

En même temps, je continue à préparer le stage avec Rayna Gillman dans 10 jours maintenant !! J'ai hâte...
J'ai donc teint un bon paquet de tissu pour ne pas me retrouver à court.


Depuis la photo, j'ai rajouté encore quelques tissus (du commerce cette fois). En plus de cette caisse, j'ai encore plein de chutes, le reste du matériel... je crois qu'il va nous falloir un camion.

Le concours EQA a été exposé à Birmingham, Catherine Bonte avait mis une photo des oeuvres représentant la France sur le forum FP  (le thème était Boundaries-Frontières) :



Comme j'ai eu l'honneur d'être sélectionnée, je peux mettre ma photo en grand, du moins, celle de mon ouvrage...

Je l'ai intitulé "lever de soleil". Peut-être pour l'espoir qui vient avec la nouvelle journée ?

mardi 17 juillet 2018

l'utilisation des chutes

Après mon grand patch vert, il me reste une très grosse quantité de chutes, essentiellement de forme triangulaire très allongée. J'ai mis tout ça dans un sac plastique, en pensant les utiliser pour un patch improvisationnel. Entre temps, j'ai admiré des tableaux d'artistes dans une expo, lors d'une ballade au bord de la mer. L'un d'eux a attiré mon regard, je le voyais bien en tissu, et qui plus est, avec mes chutes triangulaires !!
Aussitôt rentrée à la maison, je me suis précipitée sur ma machine (c'est terrible, l'addiction...) et quelques heures plus tard :


Je l'ai montré à une amie, qui m'a dit voir des voiles...
N'ayant pas "vu" les voiles, je me suis dit que les triangles feraient effectivement de parfaites voiles, et me voilà repartie dans quelque chose de plus figuratif :


Je n'insisterai pas sur la forme des bateaux (!). Le dessin n'est toujours pas mon fort. Après un essai sur un fond gris uni, j'ai trouvé ce tissu teint aux glaçons que je n'aimais pas trop. En fait, une fois que les voiles ont été juste posées, j'ai vu le retour de la régate sous un ciel d'orage.

Un petit détail :


Maintenant, il me reste encore tout plein de triangles pour faire de l'improvisation !

J'avais oublié de mettre sur le blog l'un des patchs proposés pour le concours France Patchwork : Modern Quilt. L'un a été "qualifié", mais celui-ci n'a pas été retenu :





Il est en partie improvisationnel.

C'est la première fois que je participe à un concours national, et je suis quand même très fière d'avoir eu un (autre) patch sélectionné !

Après ma petite balade, je pensais retrouver un jardin desséché et aride... eh bien pas tant que ça : les rosiers avaient entamé leur 2ème floraison, et ils n'ont jamais été aussi hauts ! Les pluies du printemps y sont certainement pour quelque chose.


mercredi 27 juin 2018

envie de vert

J'ai eu une grosse et subite envie de vert. Ce n'est pas une couleur que j'utilise habituellement, mais lors du défi rayures de l'hiver dernier ça m'avait bien plu. Donc, comme je n'en ai pas en stock, j'ai utilisé 2 draps d'épaisseur à peu près équivalente, et j'ai déchiré le tout en morceaux. Je voulais m'inspirer d'un patch de Pamela Goecke Dinndorf que j'avais admiré à l'Amour du Fil.

Elle avait utilisé plein de tissus différents, ce qui n'était pas pour me déplaire...
Mais je voulais en fait faire une petite couverture d'été, donc un très grand format (pour moi).
J'ai utilisé le logiciel "quilt assistant" pour voir si j'arriverais à construire quelque chose. Ce logiciel gratuit permet d'imprimer même les gabarits (!), ce que je n'utilise pas, bien sûr...
Une fois que j'eus fait tous mes coloriages, j'ai décidé qu'il me fallait 12 teintes de vert. Ce n'était pas gagné.
Toutes mes teintes ne sont pas dans le vert printemps... J'ai utilisé les teintures bleues et jaunes que j'avais et je les ai combinées.
La teinte vert printemps a été obtenue avec le turquoise et le jaune citron.
J'ai utilisé aussi le turquoise avec du jaune d'or, j'ai obtenu un vert plus dans le kaki.
Quant au bleu nuit, combiné avec chacun des 2 jaunes, je n'ai pas obtenu non plus de vert printemps.
Bon, voilà le résultat :

Avec chacune des 4 combinaisons initiales, j'ai utilisé 2 degrés de dilution et 1 solution pure. Il y a quand même une certaine variété dans les couleurs et les valeurs.
J'ai choisi d'utiliser un jaune d'or comme tissu de "fond", pour faire les petits triangles. Ils ne sont d'ailleurs pas tous égaux, car coupés sans mesurer.

Au final, j'ai quelque chose qui fait environ 2m x 1m60 !  Et le tissu de drap (ancien) étant un peu épais, c'est assez lourd.


Il me reste à rabattre la bordure au dos, ce que fais à la main.


J'ai fait un montage par bandes en "quilt as you go", sinon c'était trop lourd et trop important pour passer dans ma machine à coudre. C'est d'ailleurs la première fois que j'expérimente cette façon de monter un grand patch. Malgré tout, c'est un gros morceau à manipuler !
Le quilting n'est pas très serré, pour garder la souplesse de l'ensemble.
Il m'a fallu une dizaine de jours, entre l'étude de la photo dont je me suis inspirée, la teinture, la réalisation (avant de coudre la bordure au dos, ce que je terminerai pendant mes vacances...)

Une chose sympa après la réalisation : j'ai plein de chutes des couleurs assorties, dont un grand nombre de triangles longs et fins. Ca pourra être le point de départ d'une autre improvisation !